bienvenue sur

SOLIDARITÉ KANG GURU

  • diaporama
  • diaporama
  • diaporama
  • diaporama
  • diaporama
  • diaporama

Bienvenue sur le site de l’Association "Solidarité Kang Guru"

Fonds de solidarité pour les familles des victimes françaises et népalaises de l’avalanche du Kang Guru.

Le Jeudi 20 Octobre 2005, 11 Népalais et 7 Français étaient emportés dans une avalanche lors de l’ascension du Kang Guru, un sommet de 6891 m situé dans la chaîne des Annapurnas.

 

  • Depuis, l’association Solidarité Kang Guru, composée de proches des victimes et de bénévoles, s’occupe de collecter des fonds afin de venir en aide aux familles népalaises victimes de ce drame.

  • Si vous souhaitez participer par le biais d’une donation ou d’un soutien aux parrainages mis en place fin 2006,vous pouvez télécharger le bulletin de participation.

 

 

Dernières Actualités

  Avril 2017

 

Chers amis et donateurs,


En fichier joint vous trouverez nos dernières informations ainsi que l'invitation à notre assemblée générale 2017 qui se tiendra :

 

LE VENDREDI 23 JUIN à 18h
À l’ENSA – 35 route du Bouchet – 74 400 Chamonix


Ficier joint


 

  Décembre 2016

     

         Chers amis et bienfaiteurs,


Voici  11 ans que vous nous accordez votre confiance. Suite à notre dernier courrier nous communiquons désormais par e-mail, vous pouvez encore nous retourner votre adresse électronique.

Voici les nouvelles des enfants :

Laxman Gurung L’aîné de la fratrie 25 ans est toujours impliqué et dévoué au fonctionnement de l’association sur place et à l’éducation de ses cadets. Il arrive au terme de son cursus scolaire en Février avec plusieurs diplômes en poche dont un en informatique qui nous l’espérons lui ouvrira des portes pour trouver un emploi stable et continuer à évoluer dans son pays.
Ashman son cadet lui aussi continue son cycle d’études secondaires, malgré une blessure au genou cet automne, en cours de rétablissement. L’association a pris en charge ses frais médicaux afin qu’il bénéficie de soins appropriés.
L’intégration des plus jeunes dans la Katmandou Valley High School au printemps dernier s’est bien passée, ils sont dans un environnement chaleureux et studieux. Pour certains d’entre eux ce changement a été un peu déroutant du fait des méthodes d’enseignement différentes. Cela devrait se résorber d’ici peu grâce à leur capacité d’adaptation et à l’aide des plus grands.
3 élèves sont restés à la Manaslu High School pour terminer leur SLC, ils rejoindront le groupe de 8 aînés en cycle secondaire s’ils obtiennent leur diplôme en Avril.

Cet été la santé de Gilles Marcaud et padam Ghale, les 2 piliers de l’association SKG a été mise à rude épreuve. 
Gilles Marcaud récupère des suites d’un accident. Il ne tardera pas à reprendre les chemins de Katmandou pour retrouver les enfants qui se languissent de ses visites.
Padam, notre fidèle ami se rétablit doucement d’un AVC. Sa situation nous amène à penser qu’il pourrait avoir besoin d’un coup de pouce financier pour faire face aux dépenses de santé extrêmement onéreuses sur place, les népalais ne bénéficiant d’aucune couverture sociale. Nous envisageons cette aide en remerciement des nombreux services rendus, de son honnêteté et de sa constance depuis 2005. Cela s’inscrit dans le prolongement de notre action, les amis sont là dans les coups durs.

Pour terminer sur une note de gaité, voici quelques photos prises lors de la montée au village de Laprak pendant les vacances de Dashain. 

La prochaine Assemblée Générale aura lieu au printemps 2017 nous vous ferons parvenir la convocation par courriel.

Toute l’équipe de SKG vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année dans la douceur et la joie.

Namasté
                Michel Fauquet, président.



 2016_dashain 3_800

 

 

 

2016_dashain 2_400     2016_dashain 4_400  

 

2016_dashain 1_400  

 

Compte Rendu de l'Assemblée Générale 2016

 

Accessible via ce lien

 

 

Assemblée Générale 2016

LE JEUDI 02 JUIN 18h

À l’amphithéâtre de l’ENSA – 35 route du Bouchet – 74 400 Chamonix

 

Document de l'AG 2016

Janvier 2016

En réaction aux séismes qui ont frappé le Népal au printemps 2015, l'AFPS a réalisé en collaboration avec plusieurs associations humanitaires et guides de montagne impliqués au Népal un document pédagogique pour aider les populations à procéder au renforcement et à la reconstruction de leurs habitations.

 Ce document est désormais en ligne en version anglaise sur le site de l’AFPS (http://www.afps-seisme.org/index.php/fre/Publications/Manuel-pour-la-reconstruction-post-sismique-au-Nepal-Nepal_Manual-for-post-earthquake-rebuilding) et fait l’objet d’une page Facebook dédiée (https://www.facebook.com/rebuildingnepal/


10 Novembre 2015

 Chers amis

Nous insistons souvent sur l’importance des courriers que nous vous invitons à échanger avec vos filleuls.
Le soutien financier est une action généreuse, correspondre avec eux est un acte réciproque qui leur permet d’exprimer leur gratitude et  nous offre la chance de recevoir quelques lignes tracées avec application, un dessin, rien d’important ni de cher, peut-être simplement le souvenir d’un séjour au Népal, le sourire d’un enfant.
De retour à Kathmandu, Laxman nous a fait parvenir quelques informations sur les travaux de reconstruction à Laprak, il reste des incertitudes sur le nouvel emplacement du village pour raisons de sécurité imposées par le gouvernement. La plupart des habitants vivent encore sous tentes. Nous envisageons une aide conjointe avec une association d’architectes humanitaires pour consolider les habitations en utilisant les matériaux locaux mais avec des méthodes plus adaptées aux risques sismiques.
Mais il semblerait qu'en cet automne 2015, la plus grande difficulté à laquelle doivent faire face les népalais est le blocus économique qui paralyse le pays. Le grand frère indien ne reconnaîtrait pas la toute nouvelle constitution du pays en soutien aux ethnies du sud du Népal. Très peu relayée par les médias, cette situation influe néanmoins gravement sur le quotidien du peuple (transports, nourriture, hôpitaux).
En ce qui concerne la scolarité des enfants, nous envisageons sérieusement de transférer les enfants Gurung dans un nouvel établissement afin de leur offrir un cadre plus propice à leurs études. Nous sommes en pourparlers avec une bonne école recommandée par Anselme Baud.
Laxman et Ashman poursuivent leurs études, Kali Maya, Jog Bahadur et Suresh ont également entamé un cycle secondaire, ils sont hébergés dans leur famille ou en colocation. Au printemps prochain trois enfants passeront leur SLC, l’équivalent du certificat d’étude, ils souhaiteront sûrement aller au-delà et nous les encourageons dans ce sens. 
Les 3 jeunes sherpas scolarisés à l’Himalyan Youth Foundation vont bien.
Nous vous informons d’ores et déjà que l’AG de l’année 2016 sera déplacée au mois de Juin pour des raisons liées à l’organisation, nous vous tiendrons informés.
D’ici là , nous restons à votre écoute et vous remercions de votre fidélité .

Namasté
Toute l’équipe de SKG

 

 

1 Juin 2015

Tous les enfants sont en bonne santé

Chers amis,
 
Plusieurs semaines après le séisme qui a touché le Népal, nous sommes en mesure d’établir un bilan de la situation en nous appuyant sur les témoignages vivants de Gilles Marcaud, Anselme Baud et Georges-Alain Ribeyrolles.
Gilles est notre messager et lien constant avec les enfants depuis 10 ans. Il encadrait un Trekking dans la vallée du Khumbu lors de la 1ère secousse puis a rejoint Katmandou. Il s’est rendu à l’école Manaslu pour prendre des nouvelles des enfants et de leurs mamans.
Anselme et Georges-Alain sont les membres actifs de la Fondation Yves Pollet-Villard (qui soutient la formation des porteurs d’altitude afin qu’ils accèdent au statut de guide de haute- montagne ). Ils se sont rendus au Népal dans le but de subvenir aux besoins les plus urgents.
Grâce à vos nombreux dons, ils ont pu faire héliporter de la nourriture, des médicaments, des habits et des tentes sur le plateau surplombant le village de Laprak, où sont temporairement installés ses habitants. Les chemins d’accès sont toujours  très endommagés.
Ils ont également rencontré et soutenu les habitants du Langtang, qui ont du quitté leur vallée pour une durée indéterminée et sont pour l’instant réfugiés dans un parc de la capitale.
Tous trois aiment et parcourent le Népal depuis de nombreuses années. Ils en connaissent les rouages et les subtilités, c’est pourquoi il nous semblait primordial de leur remettre vos dons afin qu’ils agissent directement et sans intermédiaire. Le gouvernement a un regard attentif sur toutes les rentrées de devises. Et elles sont extrêmement nombreuses de la part de grosses ONG, ou de simples associations comme « Solidarité Kang Guru ». Ces importantes sommes d’argent  ne sont pas sans conséquences sur la mentalité de la société népalaise et les écarts entre les différentes classes sociales. Vous comprendrez donc notre soucis d’être très vigilants quant à la manière dont notre soutien parvient sur place.
De plus, les informations relayées par voie de presse sur l’impact du séisme et la situation sont à prendre avec précaution.
A Katmandou, une grande partie des bâtisses détruites étaient très anciennes, beaucoup de monuments historiques, les constructions récentes ont assez bien résisté aux deux secousses.
Les enfants, et les mamans vont bien, ils étaient lors du premier séisme dans la capitale les plus jeunes y sont restés, les grands sont montés dans leur village de Laprak pour venir en aide à leur famille.
Laprak a été très touché comme nous vous l’avons écrit précédemment, les matériaux de construction locaux utilisés ( pierres sèches sans liant et bois ) sont la principale cause de l’écroulement des maisons. Les 2700 habitants dont 3 mamans de nos filleuls sont regroupés dans des conditions rudes mais ils sont en sécurité. Dans le village 26 personnes ont perdu la vie.
Le quotidien de ces  peuples des hautes vallées semble reprendre son cours avec la spontanéité qui les caractérise ; récoltes et semences, soin du bétail et stockage des matériaux en vue de la reconstruction. Le gouvernement envisage de déplacer le village tel qu’il était situé à l’origine.
Nous continuerons de soutenir les Lapraki dans la mesure de leurs besoins, en participants à des actions et achats ciblés.
En ce qui concernent les enfants, les écoles de Katmandou ont réouvert leur portes ce dimanche, la Manaslu High School n’a pas subi de dégâts, les bâtiments étant neufs.
Nous avons pu rétablir un contact régulier avec Laxman, l’aîné de la fratrie, il nous informe des besoins ponctuels et autres nécessités.
Nous sommes également en lien avec Padam Ghale, qui est un allié fidèles de notre parrainage depuis 2005.
Notre priorité reste l’éducation et le bien-être des enfants. Nous souhaitons rester objectifs face à la situation, afin que notre aide soit respectueuse du peuple népalais, et lui permette de conserver sa dignité.
 
Namaste
Toute l’équipe de Solidarité Kang Guru

 

                 Pour toute demande d'information complémentaire merci de vous adresser à Florence COUDRAY

 

Merci de renseigner ICI votre adresse Mail
afin que nous puissions plus facilement vous transmettre des informations  


Actualités précédentes concernant le séisme du 25 Avril 2015.

 
 
Si vous le désirez, vous pouvez dors et déjà envoyer vos dons avec la mention pour Laprak à notre adresse
Solidarité Kang Guru – BP 26 _ 74401 Chamonix Cedex

Merci pour votre soutien

L’équipe d'SKG


 

Mai 2014

Les nouvelles sont bonnes, les résultats aussi.

Les derniers portraits 2014 sont en ligne, dans la rubrique accueil, puis cliquer sur le nom de l'enfant.

Mai 2013

La rentrée scolaire 2070 vient de se terminer et tous nos enfants sont passés dans la classe supérieure. A noter les très bons résultats d’Urmila qui  .....

les dernières photos des enfants (2013) sont en ligne

Un peu plus....

Octobre 2012

La Manaslu School a investi dans la location d’un nouvel internat, beaucoup plus moderne, plus grand et à 2 pas de l’école.
Tous les enfants de SKG y sont logés avec d’autres.

Nous attendons le retour de Gilles Marcaud afin d’avoir des nouvelles fraiches des enfants

Gilles Marcaud lors de sa visite de ce printemps, à visité le nouvel hôtel

Un peu plus.....

 

2011